Archives de catégorie : Actualités

Libérer son corps des douleurs

douleur stress

Bonjour à tous,

J’espère que vous allez bien.

Je suis restée très discrète depuis quelques temps. En effet, j’étais en phase d’intégration de nouveaux processus pour se libérer des douleurs physiques que je peux maintenant vous proposer.

Notre corps nous délivre des messages souvent en devenant douloureux. En décryptant ces appels, vous pourrez répondre à ses besoins, vous libérer de ces tensions  et retrouver votre joie de vivre.

Je vous propose donc de nouveaux protocoles afin de retrouver une complicité avec votre corps et que vous puissiez profiter pleinement de cette période estivale. Ces systèmes toujours très doux, très efficaces et avec des résultats très rapides vont vous permettre de voir la vie différemment avec légèreté.

Vous avez le droit de vivre sans être douloureux (se), autorisez-vous le! Offrez-vous ce cadeau! libérez-vous!

Durant l’été, je vous reçois en séance individuelle. Je suis en vacances du 13 août au 28 août inclus.

Quelques personnes ont déjà testé et elles sont ravies des résultats obtenus.

Je vous souhaite de vivre une belle journée de lumière et d’amour

Christelle

Atelier du mois de mai

Bonjour,

Pour ce mois de mai, je vous propose un atelier

Je me libère en pardonnant

 

Je vous propose cet atelier car  je vois beaucoup de personnes qui ne veulent pas pardonner, qui n’arrivent pas à pardonner … et qui rencontrent par la suite des difficultés relationnelles ou développent des maladies. C’est souvent dû à une mauvaise définition ou représentation qu’elles ont du pardon. En effet, le pardon ne veut pas dire excuser les actes commis, il ne veut pas dire qu’il faut de nouveau parler à la personne…Pour ceux qui arrivent à le pratiquer, ils se sentent libérées d’un poids, d’une pression…

Afin que chacun puisse ressentir cette libération, je vous propose le mardi 22 mai de 14h00 à 17h00 de :

  • Définir le pardon
  • Ressentir l’impact du non pardon dans son quotidien
  • S’oofrir un vrai cadeau en apprenant à pardonner

L’atelier se déroulera au 28 rue Alfred Kastler à Mont saint Aignan.

Les places sont limitées à 5 personnes.

Pour toute inscription, contactez moi au 06 52 85 34 69 ou par mail christelle.sauger@laposte.net

La participation est de 65 €.

C’est avec plaisir que vous pouvez diffuser à votre entourage cet atelier.

Au plaisir de vous voir prochainement.

Je vous souhaite de vivre une douce journée

Christelle

ATELIER DU MOIS D’AVRIL

Bonjour,

Pour ce mois d’avril, je vous propose un atelier

« A la rencontre de vos ressources invisibles »

Christelle sauger relaxologiue gestion du stress

Vous vivez des synchronicités, vous avez des intuitions, vous soupçonnez que la vie va au-delà de ce que vous percevez. Les travaux du docteur Jean Jacques Charbonnier sur la survie de l’âme à la mort vous interpellent alors cette journée est pour vous!

Durant l’atelier, vous découvrirez :

  • Les principes du monde invisible
  • Les outils mis à votre disposition par ce monde pour vous accompagner au quotidien

L’atelier se déroulera le mardi 10 avril de 9h à 17h au 28 rue A. Kastler à Mont Saint Aignan.

Nous mangerons tous ensemble le midi. Un réfrigérateur et un micro onde sont à votre disposition.

Les places sont limitées à 5 personnes.

Pour toute inscription, contactez moi au 06 52 85 34 69 ou par mail christelle.sauger@laposte.net

La participation est de 130€.

C’est avec plaisir que vous pouvez diffuser à votre entourage cet atelier.

Au plaisir de vous voir prochainement.

Je vous souhaite de vivre une douce journée

Christelle

Atelier du mois de mars

Bonjour,

Pour ce mois de mars, je vous propose un atelier

« Vivre des relations sereines pour accroître l’estime de soi »

 

christelle sauger relaxologie gestion du stress

Vous vous sentez victimes dans une ou plusieurs situations ou relations. Vous vous sentez bloqués, en colère peut être. Cette victimisation vous empêche d’aller de l’avant pour construire d’autre projet.

Vous avez besoin de « sauver » votre entourage, vos amis, vos collègues. Vous êtes souvent déçus par le comportement de la personne à qui vous avez proposé votre aide.

Vous pouvez avoir des paroles blessantes, être impulsif… Votre entourage vous perçoit comme un bourreau. Ce comportement vous amène à vivre régulièrement des périodes de conflit ou de rupture et vous souhaitez réagir différemment.

Si vous vous retrouvez dans un ou plusieurs de ces comportements alors cette journée est pour vous!

Durant l’atelier, nous décrypterons :

  • Le rôle de la victime dans une relation
  • Le rôle du sauveur dans une relation
  • Le rôle du bourreau dans une relation
  • Le mécanisme du « jeu »
  • Les solutions pour sortir de ces rôles

Nous allons beaucoup échanger et jouer durant cette journée

L’atelier se déroulera le 13 mars de 9h à 17h au 28 rue A. Kastler à Mont Saint Aignan.

Nous mangerons tous ensemble le midi. Un réfrigérateur et un micro onde sont à votre disposition.

Les places sont limitées à 5 personnes.

Pour toute inscription, contactez moi au 06 52 85 34 69 ou par mail christelle.sauger@laposte.net

La participation est de 130 €

C’est avec plaisir que vous pouvez diffuser à votre entourage cet atelier.

Au plaisir de vous voir prochainement,

Je vous souhaite de vivre une douce journée

Christelle

 

Que cette année soit exceptionnelle

christelle sauger accompagnatrice à la libération de l'état de stress

 

Je vous souhaite à tous une très belle année.🎆🎆
Aimez vous, aimez les autres, aimez votre quotidien, aimez…♥️♥️♥️
Riez de vous, riez avec votre entourage, riez…😂😂😂
Rencontrez vous régulièrement et remerciez vous, vous êtes formidables🤗🤗🤗
Merci à tous d’être dans ma vie 😍😍😍

Christelle

Dates des prochains ateliers

Je vous propose pour débuter l’année 2018 de nouveaux ateliers.

  • Routine énergétique : L’objectif est que vous puissiez intégrer et adopter une routine énergétique qui vous permettra de débuter vos journées avec envie et joie. Vous pourrez aussi vous servir des outils pour gérer un stress en cours de journée. L’atelier se déroule le mardi 23 janvier de 14h00 à 17h00. La participation est de 65€
  • Victime, bourreau, sauveur, comment se sortir de ce triangle? : Ce triangle est souvent présent dans nos relations. Sans véritablement connaître ces enjeux, les gens « préfèrent » la place du sauveur, et revendiquent l’injustice quand elles sont victimes. Il faut savoir qu’à partir du moment où vous rentrez dans ce triangle, vous occuperez successivement les 3 positions. Après avoir éclairci le rôle de chacun, je vous proposerai des solutions pour l’éviter. L’atelier se déroule le mardi 30 janvier de 9h00 à 17h00. La participation est de 130€
  • Les accords toltèques, comment pacifier sa relation à soi? : Ces accords permettent de prendre du recul dans les relations et d’être à sa juste place. Prendre le temps de les comprendre, de les intégrer pour les vivre et surtout pour vivre avec sérénité, joie et amour. L’atelier se déroule le mardi 13 février de 9h00 à 17h00. La participation est de 130 €.

Les ateliers se déroulent au 28 rue Alfred Kastler à Mont Saint Aignan.

Le nombre de place est limité, je prends les inscriptions par téléphone au 06 52 85 34 69 ou par mail à christelle.sauger@laposte.net

Pour les ateliers à la journée, nous partageons notre repas sur place (four à micro onde, réfrigérateur, vaisselle)

Au plaisir de vous voir prochainement, je vous souhaite de vivre une douce journée

Christelle

Cadeaux de Noël

 

christelle sauger cadeau gestion du stress

Noël approche à grand pas… Difficile de se renouveler dans le choix de cadeaux. 

Je vous propose une idée originale pour cette année. Je suis sure que dans votre entourage, vous avez des personnes qui se sentent stressées, qui ne supportent plus leur situation actuelle, qui s’inquiètent pour leur avenir et celui de leurs proches.

Afin de les aider à retrouver le sourire et à percevoir leur vie différemment, je vous propose des bons cadeaux pour :

  • Séance de coaching, 60 mn : 65 €
  • Séance de relaxation, 60 mn : 65 €
  • Forfait coaching individuel un mois sur un thème (2 séances de coaching et 12 mails action) : 150 €

Les thèmes sont les suivants :

  • Intégrer la relaxation dans son quotidien
  • Repérer qu’une situation et/ou une personne créent un état de stress pour vous et le modifier
  • Repérer cette croyance que les autres sont plus importants que vous et la modifier
  • Intégrer dans son quotidien le fait de prendre soin de soi
  • Pour d’autres thèmes, contactez moi directement

Je suis joignable par téléphone au 06 52 85 34 69 pour prendre vos commandes et vous libérer du stress des cadeaux.

Osez un cadeau original qui séduira la personne qui le recevra!!

Je vous souhaite de vivre une douce journée

Christelle

Le stress au travail

Je vous transmets cet article témoignant du stress au travail et des astuces que vous pouvez mettre en place pour améliorer votre santé. Cet article est un constat et source d’optimisme car vous allez pouvoir agir.

Article issu de psycologie

C’est une constante malheureuse de notre vie au travail : nous manquons de temps. Pression des marchés et des clients, nouveaux projets et changements d’organisation, réunions et échanges entre collègues, réseaux professionnels auxquels il convient d’adhérer. Et, bien entendu, e-mails à profusion, sans compter les documents qui réclament un peu de temps pour s’en imprégner.

Bien sûr, il existe des recettes pour apprendre à mieux s’organiser (ne pas laisser sa boîte e-mail ouverte en permanence, décider d’une période de sa journée pour les traiter) et traquer la propension à se laisser distraire (ne pas commencer une tâche en l’abandonnant trop vite pour une plus séduisante). Au delà de ces techniques, il convient de bien repérer nos zones de stress et notre fonctionnement pour décider de ce qui nous convient ou non. Et de renoncer à la seule logique comptable qui fait force de loi. Nous tendons à oublier à quel point notre façon de concevoir le temps au travail est significative de bien-être ou de mal-être. Comment en retrouver un usage plus confortable ?

A DÉCOUVRIR

Près de 24% des salariés français sont dans un « état d’hyperstress qui met leur santé en danger, révèle une étude réalisée par le cabinet Stimulus, spécialisé en bien-être et santé au travail. Parmi les principales causes de ce mal-être : les exigences liées au travail, le manque de temps et d’autonomie. L’étude a été menée entre 2013 et 2017 auprès de 32 137 salariés travaillant dans 39 entreprises.

Apprendre à dire non

En entreprise, il existe un présupposé implicite selon lequel un salarié motivé est un salarié qui dit oui. Au risque de se voir confier toujours plus de tâches. Avez-vous pensé aux conséquences qu’un faux oui aurait sur vous ? Si vous acceptez un dossier parce que vous n’avez pas réussi à dire non, sûr alors que votre colère se retournera à un moment contre celui-là même à qui vous avez voulu « faire plaisir ».

Dire l’émotion qui vous fait hésiter à prononcer un non (« Je ne suis pas à l’aise pour te dire non ») crée un climat de complicité, qui met les deux parties en confiance. Il ne reste plus qu’à s’en expliquer, sans excès : trop de justifications trahissent un sentiment de culpabilité et font perdre toute crédibilité. Il est préférable de les formuler de façon structurée, le but étant d’aider votre interlocuteur à cerner votre raisonnement.

Commencez par rappeler les faits : « Vous me demandez de traiter ce dossier. » Puis exposez les conséquences pour vous : « Cela va à l’encontre de mes projets », ou « Cela me surcharge dans mon travail ». Enfin, soulignez l’émotion que cette situation crée en vous, en parlant toujours à la première personne : « J’ai le sentiment que mon travail n’est pas reconnu. » Plutôt que : « Vous dénigrez mes efforts. » Récit clair et sincère, ton personnel, mais pas accusateur : voici le cadre idéal pour accueillir une réaction posée et respectueuse.

Reconnaître ses limites

Les grands brûlés du travail n’ont pas de fragilité particulière, à part celle d’être des fous de boulot à la conscience professionnelle irréprochable. Ces battants se donnent sans compter. La gestion du temps est pour eux un réel sujet qu’ils n’ont pas su considérer avant qu’il ne soit trop tard. Ils perçoivent le stress comme vecteur de performance, et l’accomplissement professionnel comme essentiel. Si le stress n’est pas une maladie en soi, s’y exposer durablement conduit à l’implosion.

Prêtez attention aux signaux de votre corps : vous sentez-vous à bout de forces ? Puis aux pensées envahissantes du type « Je n’y arriverai jamais », « C’est impossible mais je dois tenir », qui provoquent chez vous un sentiment de honte, au point que vous n’osez confier votre mal-être grandissant à quiconque. Reste à retrouver une marge de manoeuvre pour faire baisser la pression. En premier lieu : après les avoir identifiées, prenez du recul par rapport aux logiques de pensées destructrices. Essentiel également : savoir demander de l’aide et en parler, même si cela rebute le candidat au burn-out, certain de ne pouvoir compter que sur lui-même. Avec les indicateurs de performance fixés de plus en plus haut et le manque de moyens pour y parvenir, il faut savoir raison garder. Et se souvenir que le bien-être est indissociable du bien-faire.

Privilégier les tâches ressourçantes

Des chercheurs en psychologie du travail ont montré que les cadres, soumis à un temps professionnel plus important que les autres catégories de salariés, faisaient preuve d’une satisfaction par rapport au travail plus élevée que celle des employés affectés à des postes dotés d’une moindre latitude décisionnelle. Aimer ce que l’on fait et le percevoir comme utile aboutit à un sentiment d’équilibre. Tout comme assumer l’usage que l’on fait de son temps. Mihaly Csikszentmihalyi, chercheur en psychologie positive, a défini le concept d’« expérience optimale », qu’il nomme « flow » et qui réfère à l’état subjectif de « se sentir bien ».

Le flow se manifeste lors d’une profonde absorption dans une activité considérée par l’individu comme intéressante. Dans cet état, il fonctionne au maximum de ses capacités. L’expérience du flow surgit quand les compétences ne sont ni dépassées ni sous-utilisées. En revanche, si celles-ci n’atteignent pas cet optimum, l’individu va ressentir, par exemple, de l’apathie (challenge peu stimulant associé à de faibles compétences), de l’anxiété (challenge élevé mais compétences faibles ou moyennes) ou de l’ennui (challenge peu stimulant associé à des compétences fortes). Un bon usage du temps correspond donc à un investissement jugé utile et en accord avec soi-même. L’idée de pouvoir réussir à tout faire restant le plus grand mythe du paradigme de la « gestion du temps ».

Dire adieu à la procrastination

Cet art de remettre au lendemain ce que l’on peut faire le jour même sape insidieusement l’estime de soi, et fait le lit des stratégies d’échec les plus redoutables. L’ampleur d’une tâche vous pousse à différer le moment de vous y mettre pour vous investir dans une activité plus gratifiante. Les conséquences immédiates sont le plus souvent positives : en substituant une mission aisée à une autre plus difficile, on trouve une satisfaction sans délai. Les conséquences négatives arrivent, elles, plus tard : accumulation des tâches non faites, panique…

Pour s’en défaire, il convient de s’attaquer au subtil équilibre entre gratification et sanction. Et se protéger contre les sollicitations susceptibles de créer des distractions. Enfin, n’attachez pas trop d’importance au niveau d’excellence supposé, impossible à atteindre. En effet, la préoccupation du détail au détriment de l’essentiel, la surestimation des difficultés, tout ce cortège de mécanismes visant à protéger une estime de soi fragile, sont en réalité contre-productifs. Il s’agit de ne plus être dans le « Je dois faire », mais dans le « J’ai intérêt à faire ».

Pour y parvenir, efforcez-vous de repérer les tâches sujettes à procrastination, de façon à identifier la nature des activités qui « plombent » votre moral et les peurs qui s’y rattachent (ne pas être à la hauteur, échouer ou même réussir). C’est la seule bonne résolution que vous vous attacherez à appliquer.

Si vous souhaitez être accompagné dans cette gestion de l’état de stress, je me déplace en entreprise pour animer une formation de 2 jours (une journée et une autre dans les 3 mois) où nous définirons ensemble le stress, les facteurs occasionnant l’état de stress et surtout vous pratiquerez des exercices que vous pourrez utiliser en prévention ou en cas de prise de conscience de l’état de stress.

Une vraie bonne nouvelle, vous avez la possibilité d’agir!

Le stress et la maladie

 

La maladie est un facteur de stress important dans la vie.

Les premiers symptômes, la douleur, le diagnostic du médecin, l’organisation de vie dérangée, la fatigue, la surcharge de travail après le rétablissement,…provoque souvent de la colère (pourquoi moi?), de l’insatisfaction, de la peur (du diagnostic et des examens…)de la fatigue, du stress..

Alors, comment gérer la maladie sans générer de stress?

Au delà du symptôme physique constaté par le médecin et du traitement à suivre, vous avez un rôle important à jouer dans votre guérison.

En vous questionnant sur les raisons de cette mal-à-dit, vous trouverez des réponses pour vous aider à mettre en lumière un besoin (changement, réajustement…)

Pour illustrer mon propos, je vais prendre un exemple. Le médecin vous diagnostique une otite. En vous demandant, qu’est-ce que je n’entends pas dans ma vie? ou qu’est-ce que j’entends avec difficulté? ou qu’est-ce que j’entends et que je n’accepte pas? Vous découvrirez que vous avez peut être besoin de repos, de prendre soin de vous, de modifier votre emploi du temps, d’exprimer vos émotions, de laisser une colère…Les réponses qui vous viendront vous permettront d’agir et d’être acteur de votre guérison en répondant à vos besoins fondamentaux.

Ces questions vont vous permettre d’écouter votre corps s’exprimer. Ce dialogue va vous guider pour vous épanouir. Accueillir la maladie comme un temps de pause, de retour à soi va vous permettre d’éliminer le stress.

Si vous ne prenez pas en compte les raisons de la maladie, votre corps va s’exprimer encore et encore jusqu’à ce que vous l’entendiez.

La gestion de l’état de stress au quotidien est donc importante pour vivre en conscience de vos besoins et laisser votre corps s’exprimer autrement que par la maladie ou la blessure.

 

Mieux connaître les arbres

Je vous invite à regarder ce reportage pour mieux connaître les arbres, pour modifier votre regard sur la nature. C’est tellement inspirant! Merci à tous ces scientifiques qui nous permettent de mettre en lumière une communication qui nous est inconnue, Merci à France 2 de relayer aux grands publics l’ensemble de ces découvertes